vendredi 11 mars 2016

Huile capillaire ayurvédique épicée 4 en 1 : Nutrition, Force, Pousse, Anti-chute ♡

Je vous présente aujourd'hui la recette de mon macérât huileux réalisé dans le but de nourrir mes cheveux grâce aux huiles tout en leur apportant un plus grâce aux plantes et épices. En effet, les poudres ayurvédiques et le clou de girofle grâce à leurs principes actifs vont aider à stimuler la pousse et fortifier la chevelure ( entre autres ).


On trouve des huiles ayurvédiques certifiées bio dans le commerce comme la marque Khadi. Cependant, le macérât maison est bien plus économique en plus de ne contenir que l'essentiel ! Quant aux huiles ayurvédiques que l'on trouve dans les épiceries orientales/indiennes comme l'huile d'amla par exemple, je vous les déconseille car leur compositions ne sont pas toujours clean, elles contiennent bien souvent de l'huile minérale occlusive.

Pour être sûr de la qualité de son huile, rien de mieux que de la concocter soi même avec des ingrédients bruts de qualité. On a également la liberté de choisir les ingrédients selon le ou les problèmes à traiter. Vous allez voir, rien de bien compliqué !


Ingrédients




Huile de ricin : L'huile de ricin est connue pour fortifier et favoriser la croissance des cheveux. En plus de nourrir comme toutes les huiles végétales,  l'acide ricinoléique qui est le composant actif de l'huile de ricin, stimule la circulation sanguine ce qui permet aux phanères d'être mieux irrigués et donc nourris en nutriments essentiels présents dans le sang.
Huile de coco : La meilleure huile pour les cheveux ! En effet, l'huile de coco a la particularité de pénétrer profondément la fibre capillaire pour les nourrir et leur donner de la vigueur. Elle apporte en plus à l'huile une odeur subtile de noix de coco.
Huile de jojoba : L'huile de jojoba est une huile sèche ( en réalité une cire ) qui a une composition proche du sébum humain et donc une affinité particulière avec les cheveux. Elle les nourrit, régule la production de sébum, tout en apportant un toucher plus léger au macérât.
Poudre d'amla : La poudre d'amla est connue pour favoriser la pousse des cheveux et ralentir leur chute. Elle fortifie les cheveux et lutterait même contre les cheveux blancs précoces. Enfin, c'est une poudre qui permet d'intensifier les couleurs foncées ( châtains foncés, bruns et noirs ) 
Poudre de brahmi :Elle tonifie et apaise le cuir chevelu, aide à luter contre les pellicules, stimule la pousse, épaissit les cheveux tout en leur apportant de la brillance. Elle est également réputée pour légèrement foncer les chevelures brunes.
Clou de girofle : Le clou de girofle est une épice vasodilatatrice au même titre que la cannelle et le gingembre. Il va activer la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu et ainsi stimuler la pousse des cheveux. Il permet également de lutter contre la chute des cheveux et assainit le cuir chevelu des pellicules grâce à ses propriétés antibactériennes et antifongiques. Il apporte en plus un merveilleux parfum à l'huile !
Vitamine E ( optionnel ) : Antioxydant, empêche le rancissement des huiles.

> Grâce à la poudre de brahmi et le clou de girofle, cette huile permet également de luter contre les pellicules !  Vous pouvez vous inspirer de cette recette en remplaçant les poudres d'amla et brahmi par d'autres poudres ayurvédiques ( la liste est longue ). Ce sont les mêmes poudres que j'utilise pour mon masque spécial brune.

Recette

 
 Pour environ 250ml d'huile ( après filtration ) :

125ml d'huile de ricin
100ml d'huile de coco
50ml d'huile de jojoba
12.5 g de poudre d'amla
12.5 g de poudre de brahmi
10g de clou de girofle
10 gouttes de vitamine E

> On utilise légèrement plus d'huile que nécessaire ( 25ml  ) car les poudres vont absorber une petite quantité qui sera perdue lors du filtrage. D'où l'importance de ne pas ajouter plus de poudre qu'indiqué dans la recette ( environ 10% ).


Coût de revient :12.3€ les 250ml soit 4.9€ les 100ml ! Je préfère faire une grande quantité étant donné que l'huile se conserve parfaitement bien et que j'en fait une utilisation régulière.
Habituellement, j'utilise les huiles de ricin et jojoba de la marque melvita. Cependant, vu la quantité utilisée, j'ai préféré me tourner vers les huiles Aroma-Zone beaucoup plus accessibles. Avec les huiles Melvita, le coût de l'huile est de 45€ les 250ml ! 

La préparation est on ne peut plus simple :



Réduisez les clous de girofle en poudre à l'aide d'un mortier et d'un pilon.



Ensuite, versez les huiles dans un bocal en verre ( j'ai récupéré une conserve en verre ) . On peut voir les différentes phases d'huiles : de la plus sèche ( jojoba) à la plus visqueuse ( ricin ). Si votre huile de coco est trop solide, mettez la dans un verre puis dans un fond d'eau chaude pour la faire fondre sans pour autant la chauffer.



Pour finir, ajoutez toutes les poudres ( amla, brahmi et clou de girofle ) dans le bocal avec la vitamine E.
Mélangez à l'aide d'une cuillère pour bien dissoudre les éventuels grumeaux puis secouez le bocal pour obtenir un mélange bien homogène.
Laissez macérer dans un placard à l'abri de la lumière et de la chaleur minimum 2 semaines avant de la filtrer.


> Il faudra secouer le mélange tous les jours pendant le temps de macération afin que l'huile s'imprègne bien des poudres <

Résultats 


Vous pouvez créer une étiquette simplement en recouvrant un morceau de papier à l'aide de scotch


La texture de cette huile est très facile et agréable à appliquer, l'ajout d'huiles sèches ( coco et jojoba ) rend l'huile de ricin nettement moins visqueuse. 

Quant à l'odeur, elle est absolument divine ! Ça sent le clou de girofle sur un léger fond d'huile de coco... une odeur épicée et envoûtante, que j'aime beaucoup. Un réel plaisir olfactif lors de l'application ( contrairement à l'huile d'ail n'est-ce pas ! )
Afficher l'image d'origine 
Idéale pour appliquer son huile en racine !



J'applique cette huile à l'aide d'une seringue 1 fois toutes les deux semaines sur le cuir chevelu et parfois les longueurs sans oublier de bien masser pour activer la circulation sanguine. Je ne préfère pas abuser des bains d'huile car mon cuir chevelu à tendance à saturer rapidement des agents gras. Cette quantité me permet de faire 10 applications environ, l'huile dure donc 5 mois à raison de 2 applications par mois. Je laisse poser l'huile toute la nuit sous ma charlotte réutilisable et un foulard pour bien maintenir la chaleur au niveau du cuir chevelu.


Comme après tout bain d'huile, j'ai besoin de faire deux bons shampoings afin de retirer tous le gras de mes cheveux. Après le lavage, mes cheveux sont particulièrement doux, brillants et vigoureux ! Je remarque également que je perds moins de cheveux pendant et après le lavage lorsque j'applique cette huile.

Comme vous pouvez le constater sur la photo, je viens juste de refaire une nouvelle version en y ajoutant du clou de girofle. J'ai utilisé les semaines précédentes la même recette sans le clou de girofle. Afin de pouvoir utiliser cette huile dès aujourd'hui, j'ai appliqué l'huile non filtrée. On peut d'ailleurs décider de ne pas la filtrer et appliquer le mélange tel quel sachant poudres se mélangent bien dans l'huile ( à condition de bien secouer le pot avant d'en prélever. ).  L'avantage est de n'avoir aucune perte d'huile lors du filtrage. En revanche, si vous voulez être sûre de ne pas avoir de résidus dans les cheveux après le lavage, il est préférable de la filtrer.

Pour le moment, je ne pourrai vous dire si cette huile ( ou l'ancienne version ) a stimulé la pousse de mes cheveux d'autant plus que je ne les mesure pas entre mes journaux de pousse désormais espacés de 3 mois. Je compte continuer à l'utiliser régulièrement et vous en dirait des nouvelles lors de mes prochains journaux de pousse .En tout cas, une chose est sûre, ce mélange ne peut que faire du bien aux cheveux et apporte forcément un plus comparé à un bain d'huile classique.



Avez-vous déjà utilisé une huile ayurvédique?
Avez-vous envie de réaliser votre propre macérât?

15 commentaires:

  1. Bonjour Sarah! Alors là c'est vraiment vraiment complet! Mes cheveux étant, à l'inverse des tiens, très gras, qu'en pense - tu si je remplace les poudres proposées par de la poudre de neem et d'ortie, dans un bain d'huile auraient elles quand même l'action seboregulatrice? Est-ce que cela pourrait assécher les longueurs ? Merci pour cette recette intelligente et pour ta réponse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Adeline ! Oui tu peux très bien utiliser les poudres de neem et ortie pour leurs propriétés purifiantes et séborégulatrices ( en plus de l'huile jojoba qui l'est également ). Cela ne risque pas d'assécher tes longueurs, au contraire ! C'est vraiment l'avantage d'utiliser les poudres dans un macérât huileux, on profite de toutes leurs propriétés sans leur inconvénient d'assécher les cheveux :)

      Supprimer
  2. Super recette, très complète ! Moi je suis en train de m'en préparer une toute simple au fenugrec, la prochaine fois j'ajouterai les clous de girofle ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est top de faire ses propres macérats, on peut vraiment tout faire macérer selon ses envies et bienfaits recherchés ! :)

      Supprimer
  3. merci pour cette recette.elle tombe pile poil .j'ai tous les ingredients je vais me concocter cette potion pour chevelure de reve .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie, n'hésite pas à m'en dire des nouvelles :)

      Supprimer
  4. Bonjour Sarah! Cette huile ne risque-t-elle pas de foncer mes cheveux blonds?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Je pense qu'avec une huile le risque de foncer est moindre qu'avec un masque aux poudres. Par précaution, tu peux remplacer l'amla et le brahmi par des poudres qui n'ont pas d'impact sur la couleur comme la poudre de sidr par exemple ( le choix est restreint car la plupart des poudres ayurvédiques ont tendance à légèrement foncer la chevelure au fil des applications ). Et pourquoi pas ajouter à ton mélange une poudre pour prendre soin des cheveux blonds : camomille, verge d'or, rhapontic... :)

      Supprimer
  5. Oh oui très bonne idée je n'y avais pas pensé à la camomille!! Merci beaucoup pour ta réponse :). Je vais quand même tester ton huile et voir ce que cela donne sur ma couleur car je voudrai bénéficier des pouvoirs fortifiant, tonifiant et stimulant de l'alma et du brahmi. Au pire, je deviendrai brune ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha ça m'étonnerait t'inquiètes ! Tu as bien raison, ce sont vraiment deux poudres formidables, des indispensables dans ma routine capillaire ! Il n y a qu'à voir les chevelures des indiennes... bon elles sont ( un peu beaucoup ) aidées par la génétique mais on peut toujours embellir sa nature de base !
      N'hésite pas à m'en dire des nouvelles :)

      Supprimer
  6. Une astuce pour avoir à la fois une huile filtrée sans perdre une goutte : utiliser les poudres filtrées pour ce faire un masque !
    Sais-tu quels actifs sont extraits dans l'huile et lesquels (ceux nécessitant de l'eau ou de l'alcool), restent dans la poudre ?

    Ton blog est une vraie source d'inspiration...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tout à fait, on ne jette surtout pas la poudre si on décide de filtrer l'huile, on peut utilisé le résidu pour faire le masque spécial brune ( http://saravissantebeaute.blogspot.fr/2015/12/masque-capillaire-special-brune-pour.html ) étant donné que c'est les mêmes poudres.
      Alors là, je ne pourrai pas t'éclairer je ne me suis jamais penchée sur la question !
      Ravie que mon blog t'inspire ! A bientôt :)

      Supprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Sarah ! Je tiens d'abord à te remercier de partager tes recettes beautés et tes conseils. J'ai commencé à faire mes propres cosmétiques maison après avoir découvert ton blog avec ta recette d'ortie pour les cheveux. Depuis, ça l'a changé ma façon de consommer et de prendre soin de moi. Merci mille fois ! Bon sinon ma question : me conseilles-tu d'utiliser seulement la poudre d'amla (je doublerais la dose) ? Car je n'ai pas trouvé de poudre de brahmi - je viens du Canada et on ne trouve pas toujours les ingrédients des recettes. Merci d'avance !

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...