vendredi 10 avril 2015

Journal de pousse de Mars 2015 & triste constat capillaire

On se retrouve aujourd'hui avec le journal de pousse du mois publié avec un peu de retard. J'ai beaucoup de choses à dire à propos de mes cheveux ce mois-ci et ce ne sont malheureusement pas des bonnes nouvelles.


Pousse du mois
----------------------

Février 2015- Mars 2015 ( lumière du jour sans flash ) - Cheveux lissés grâce au kardoune

J'ai coupé 3cm de pointes samedi dernier, jour de pleine lune. La photo de droite a été prise le lendemain de ma coupe, il faut donc imaginer mes cheveux avec 3cm de plus pour se rendre compte de la pousse obtenue ce mois-ci ( chaque bande du pull mesurant 2cm). Je repars ce mois-ci avec des cheveux légèrement plus courts que le mois derniers mais avec des pointes en meilleur santé, c'est l'essentiel.

Mes cheveux ne semblent pas droits car ils remontent à certains endroits ( voir photo plus bas pour mieux observer le résultat de la coupe ).

Constat capillaire, coupe & soins du mois
---------------------- 


Coupe - 3cm, henné neutre, nouvelles pointes


Je vous ai présenté le mois dernier ma nouvelle routine capillaire spéciale natation. J'ai vraiment fait le maximum pour protéger mes cheveux du chlore de peur que mes cheveux ne s'abîment mais malheureusement, les précautions que j'ai prise n'ont pas été suffisantes. En effet, j'ai constaté l'apparition soudaine d'une multitude de fourches, des longueurs et pointes beaucoup plus sèches, rêches, ternes et comme légèrement décolorées à certains endroits. Je ne vous raconte pas le choc capillaire ! J'ai l'impression d'avoir tué mes cheveux à petit feu sans m'en rendre compte. Les cheveux que j'ai sur la tête n'avaient jamais connu d'agressions extérieures depuis le début de leur pousse ( produits chimiques, shampoings agressifs, colorations, fer à lisser, sèche cheveux, chlore...) De plus, je n'utilise aucun produit capillaire contenant des silicones, ni autre agents occlusifs que l'on rencontre parfois dans les produits naturels sans certification bio ce qui fait que mes cheveux sont à nu et encore plus sensibles aux attaques extérieures comme le chlore.

Les coupables

> La piscine dans laquelle je me rends est désinfectée à l'ozone, il y a donc beaucoup moins de chlore que dans une piscine " conventionnelle ". Cependant, le chlore même à faible dose reste mauvais pour les cheveux et ce n'est pas le seul produit utilisé pour nettoyer et désinfecter la piscine, il y a d'autres produits détergents qui sont également nocifs. Imaginez faire un bain de produits chimiques détergents sur les cheveux... décapage assuré !

> La douche de la piscine présente un débit particulièrement faible. Je n'ai donc pas pu bien effectuer le rinçage minutieux qui est essentiel pour retirer le maximum de chlore. En sortant de la piscine, je sentais mes cheveux "durs" signe que le chlore se logeait encore dans la fibre capillaire.

> En plus de ça, je ne recouvrais pas systématiquement mes racines d'huile car je redoutais que mon cuir chevelu sature à cause d'un excès de nutrition. A la place, le chlore a pu se loger tranquillement dans les cheveux afin de les agresser dès la racine... J'ai fait une fixette sur les longueurs et pointes de peur qu'elles ne s'abîment en oubliant presque l'essentiel : protéger le cheveu à la racine, là où il se doit d'être fort pour assurer le restant de son cycle capillaire...

La chose essentielle à retenir : Comme on dit, il faut combattre le mal par la mal ( ou le chimique par le chimique ) et malheureusement les produits naturels en prévention ne sont pas suffisants face à un produit décapant tel que le chlore ! 

Le triste constat 



Cheveux remontés au dessus de la nuque : les cheveux qui ont été le plus exposés à l'eau chlorée, même pendant la séance où je ne mettais pas la tête sous l'eau car l'eau s'infiltrait sous le bonnet : On peut remarquer que certains cheveux sont légèrement décolorés ( en haut à gauche par exemple )

Mes cheveux ont été décapés par le chlore. Les écailles de mes cheveux ont été soulevées par ce dernier et ma chevelure présente tous les signes d'une forte porosité / manque de protéines ( Les cheveux sont constitués a 97% de kératine, c'est ce qui donne de la force et assure leur structure. ) :


> Ils sont beaucoup plus secs, rêches et ternes que d'habitude.
> Ils frisottent lorsqu'ils ont été en contact avec de l'eau, chose qui n'arrivait jamais auparavant.
> Ils sèchent particulièrement vite : en 1h la totalité de ma chevelure est sèche.
> Ils s'emmêlent très facilement
> La couleur a perdu de son éclat et semble décolorée à certains endroits



Cheveux près de la racine juste après avoir été humidifiés entre deux lavages : frisottis party

J'ai donc coupé plus que d'habitude ce mois-ci car je sentais que mes cheveux en avait grandement besoin. Certes, je souhaite laisser pousser mes cheveux mais priorité à la santé de ma chevelure et à la conservation de pointes fournies. Les pointes étaient particulièrement abîmées et elles sont désormais plus nettes et en meilleure forme. Mes cheveux repartent donc sur une meilleure base pour la suite de la pousse même si je vais devoir leur apporter plus de soin que d'habitude. De plus, je trouve que des pointes d'avantage fournies donnent une impression de cheveux plus longs donc autant ne pas se priver.

En plus de la coupe, j'ai fait une traque aux fourches pour couper toutes les fourches que je pouvais trouver dans les longueurs et j'ai fait comme à mon habitude un henné neutre post coupe pour protéger et gainer mes longueurs et mes nouvelles pointes. Pour voir la technique que je fais pour obtenir ma coupe droite, c'est ici.

Soins du mois

Photo prise à la lumière du jour sans flash, henné neutre & pose du kardoune 3 jours auparavant

Mes cheveux ne sont plus en contact avec l'eau chlorée depuis 3 semaines et je constate déjà une amélioration de la qualité de mes cheveux grâce à l'arrêt du massacre, la coupe et les soins administrés. Ils sont moins secs, moins ternes et plus doux.

Les soins que j'ai utilisé ce mois-ci :

Shampoing extra-doux aux plantes d'Odylique ( revue ici )
  Lavage au shikakai
  Henné neutre
  Après-shampoing - Eco cosmetics ( revue ici )
Masque argousier & olive - Eco cosmetics ( revue ici ) après le shampoing et également entre deux lavages.
  Sérum hydratant maison ( recette ici )
  Huile précieuse à la banane verte - Kadalys ( revue ici )

Nouvelle routine capillaire
---------------------- 


Je ne vous cache pas que je suis extrêmement dégoutée d'avoir fragilisé mes cheveux ainsi, mais ça ne sert à rien de pleurer sur mon sort alors je vais tout mettre en œuvre pour récupérer des cheveux en meilleure santé.

Tout d'abord j'ai traité le mal à la racine : T-E-R-M-I-N-É la tête sous l'eau à la piscine, je ne ferai plus jamais subir ça à mes cheveux. CHLORE = DÉCAPAGE et le bain d'huile n'est pas suffisant pour contrer l'effet décapant. Quand je vois les dégâts que ça a pu faire en si peu de temps, je n'imagine pas l'état de mes cheveux sur le long terme et si je ne les avait pas protégé avant la baignade... C'est vraiment dommage car la brasse coulée me faisait le plus grand bien mais je ne peux pas sacrifier mes cheveux alors que j'en prends le plus grand soin au naturel depuis presque 2 ans. J'en reviens toujours au même constat dans la vie : c'est toujours plus facile de (se) détruire que de (se) construire et c'est valable pour les cheveux !

---------------------- 

Je vais conserver mon nouveau rythme de lavage d'un shampoing par semaine ( 1 tous les 10 jours auparavant ) afin de pouvoir faire des masques plus souvent. Je sens que mes cheveux ont faim ( nutrition ), ont soif ( hydratation ) et ont besoin de force ( protéines ) : la totale.

Je viens de me procurer de la phytokératine, un actif  qui contient des acides aminés similaires à ceux de la kératine constituant les cheveux afin de la renforcer. Je l'ai déjà brièvement utilisé dans le passé, mais je compte désormais l'incorporer régulièrement dans mes masques dès le prochain lavage vu la situation critique. Je vous en parlerai sur le blog après avoir testé quelques temps.

Au final, ma routine reste semblable à ma routine capillaire spéciale natation sauf que je ne ferai plus systématiquement de bain d'huile avant chaque lavage car je n'aurai plus besoin de protéger mes cheveux du chlore. Je retrouve ainsi la liberté de faire des masques en fonction des besoins de mes cheveux. Et voyons le bon côté des choses, je vais retrouver mon amour capillaire : le masque au yaourt que je ne pouvais plus faire !


Je continue donc à prendre soin de mes cheveux en espérant que leur état s'améliore au fur et à mesure. Mes cheveux poussent bien sans avoir besoin d'aide particulière alors priorité à la santé de mes cheveux en ce printemps afin de les renforcer au maximum avant l'arrivée de l'été qui est une étape redoutable pour les cheveux. RDV le mois prochain pour faire le point...


 Quel est votre bilan capillaire en ce printemps?
Avez-vous déjà testé la phytokératine?

18 commentaires:

  1. Aie!!! Bon courage a toi ta routine a l'air bien adaptée, je suis sûre qu'ils vont vite s'en remettre!!
    En tout cas tu as de magnifiques cheveux!! A très bientôt alors pour le test de la phyto!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup je vais tout faire pour qu'ils s'en remettent ! Ça me fait rire on dirait qu'il s'agit d'une personne malade à qui on souhaite un bon rétablissement ^^ J'espère que la phytokératine donnera de bons résultats, affaire à suivre.. :)

      Supprimer
  2. Bonjour, je ne pense pas que les cheveux aient une matière si fragile qu'ils se décolorent au bout de quelques séances de piscine....Sinon on se retrouverait tous avec des cheveux plus clair au fur et à mesure des années de lavage, en effet l'eau du robinet contient du chlore et autres joyeusetés chimiques. Je trouve que tu t'inquiètes beaucoup et que du coup tu ne profites pas beaucoup de tes séance de natation, c'est un sport super qui t'apportera aussi beaucoup côté santé, et ce sur plusieurs années. D'ailleurs quand on observent les nageuses professionnelles, leur cheveux sont "correctes"et elles passent beaucoup de temps dans les bassins...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Désolée de vous contredire mais c'est bien l'eau chlorée qui est responsable de la décoloration de ses cheveux, j'en ai moi-même fait les frais il y a quelques années quand j'en faisais régulièrement (mais moi c'est la sinusite qui m'a éloignée des bassins !). La concentration en chlore de l'eau du robinet n'a rien à voir avec celle d'une piscine... J'ai aujourd'hui la chance d'avoir une piscine chez moi (très peu chlorée) et avant même la fin des beaux jours, je vois bien les dégats sur les cheveux bouclés de mes filles, malgré tous les soins que j'y apporte... Je suis entièrement d'accord avec vous : nager fait bcp de bien à l'organisme, mais l'eau chlorée assèche peau et cheveux (surtout s'ils sont plutôt secs naturellement) et peut aussi décolorer ces derniers.

      Supprimer
    2. Bonjour ! En effet, la concentration de chlore dans l'eau du robinet et dans une piscine n'est pas du tout la même et c'est ça qui fait toute la différence... Ce n'est pas de l’inquiétude c'est du constat depuis que j'ai commencé la natation, mes cheveux ont changés d'aspect et des mèches se sont bien décolorées... ce n'est pas un hasard. Après ça dépend aussi de sa nature de cheveux, c'est vrai que les cheveux bouclés sont plus plus fragiles et plus sensibles aux agressions extérieures tel que le chlore. Les nageuses professionnelles ne prennent pas forcément soin de leurs chevelures au naturel, des cheveux qui paraissent corrects ne le sont pas toujours réellement...les silicones & cpg camouflent souvent bien des misères capillaires puis je ne pense pas que beaucoup de nageuses laissent pousser leurs cheveux très longs ^^ La natation c'est top c'est clair que c'est un sport complet qui défoule et détend mais les produits chimiques que la piscine contient, ça me plaît beaucoup moins :/

      Supprimer
  3. Moi qui ai les cheveux secs et abimés, cet article m'intéresse et je vais suivre de près les conseils que tu donnes pour ce type de problèmes des cheveux. Merci pour ton partage sincère. J'aurais préféré que cela ne t'arrives pas mais tu vas peut-etre aider beaucoup de personnes qui se retrouvent dans ce cas. (moi ils sont secs et très abimés car pour des raisons financières j'ai du acheter des shampoings 1er prix pendant 1 mois et ça a hyper abimé mes cheveux et enlevé les efforts que j'avais fait depuis 6 mois pour qu'ils soient beau avec que des produits naturels). J'ai repris depuis 2 mois les shampoings et routine quotidienne bio et naturelle, mais il faut que j'aille chez le coiffeur car ça n'a pas soigné les pointes. Par contre bonne nouvelle, je suis végétarienne depuis depuis 2 mois et un effet auquel je ne m'attendais pas est que mes cheveux ont poussé soudainement très vite ! Je pense que c'est lié au fait de manger encore + de légumes et fruits qu'avant, avec en + quelques "superaliments" pour équilibrer l'alimentation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie, je partage mon parcours capillaire dans les bons comme dans les mauvais moments ^^ J'ai déjà mon petit programme capillaire en tête, j'espère qu'il donnera de bons résultats et que ça pourra servir à d'autres chevelures fragilisées par la même occasion ^^ Ah mince c'est tellement rapide de gâcher tant d'efforts capillaires...Tu as bien raison de te débarrasser des pointes abîmées ça ne sert à rien de s'obstiner à garder des cheveux qui ne pourront pas être réparés ! Ah super c'est vrai qu'en supprimant certains aliments, on a tendance à prendre encore plus soin de son alimentation ce qui la rend plus bénefique qu'avant :)

      Supprimer
    2. Coucou Sara !
      Oui c'est vrai qu'une fois les pointes abimées ça ne sert à rien à s'obstiner (j'ai essayé depuis plusieurs semaines mais que neni lol), alors ça y est j'ai été chez le coiffeur aujourd'hui, coupé 10cm et youpii ils sont bien plus jolis ! J'ai aussi acheté du gel d'aloé vera (avant je ne mettais que l'eau floral pour hydrater, et de l'huile de temps en temps). Et wouaaou le gel d'aloé vera ça fait des jolis cheveux, ça les gaine instantanément ça a l'air super. Merci encore pour tous tes conseils et ton blog, je me réfère toujours à ton site avant d'acheter un produit ou pour savoir que faire comme routine (je n'applique pour l'instant pas toute la routine qu'il faudrait mais je compte bien progresser car je vois les résultats à chaque fois que j'achète un produit que tu a conseillé ça marche !). Prochaine étape peut-etre investir dans du beurre de karité pour faire un masque hydratant et du henné neutre. Et toi comment vont tes cheveux ? :) Bonne journée !

      Supprimer
  4. J'ai aussi vécu les dommages que le chlore peut faire aux cheveux...Je crois que certains types de cheveux sont plus fragiles que d'autres face aux produits chimiques (comme les cheveux bouclés). Je connais une fille qui a des cheveux de type asiatique et qui n'a pas eu autant de dommages que moi à cause du chlore. Pour l'exemple des nageuses...Je n'en ai pas vu souvent qui ont de beaux cheveux longs, celles que j'ai vu qui ont de beaux cheveux les gardent courts...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tout à fait, les cheveux bouclés sont plus fragiles face aux produits chimiques et agressions extérieures que les autres types de cheveux :/ C'est vrai qu'elles ont souvent des coupes plutôt courtes c'est plus pratique à entretenir et à ranger sous le bonnet !

      Supprimer
  5. Je pense que tu t'en fais beaucouo trop et qu'à cause de ça tu sacrifies une activité qui te plaît...
    À un moment il faut peut être lacher un peu prise et ne pas être omnibuler par sa chelure ..

    D'ailleurs les cheveux sont vraiment tres beaux, mais ca, j'ai deja du te le dire précédemment ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement je sens et vois l'impact du chlore sur mes cheveux et si je lâche prise, je me retrouve avec une botte de foin sur la tête d'ici cet été donc je préfère arrêter le carnage avant qu'il ne soit trop tard ^^ Il y a pleins d'autres activités qui me plaisent et qui ne font pas de dégâts capillaires... c'est le seul moyen de ne pas penser à mes cheveux constamment justement, car c'est clair que c'est plus agréable ;) Merci pour mes cheveux :)

      Supprimer
  6. Je suis désolée pour ta chevelure.
    J'ai cependant hâte de lire la suite à cet article car je reconnais ma chevelure sur l'avant-dernière photo. J'ai plutôt focalisé sur le cuir chevelu ces derniers temps (pellicules, psoriasis, allopecie, cheveux regraissant extrêmement vite avec Odylique); j'ai trouvé une routine capillaire qui m'apaise à base de poudres lavantes (rhassoul, amla, sidr, shikakai) mais mes longueurs sont horribles à voir, du coup j'ose rarement me lâcher les cheveux.
    En espérant que tu nous trouves la solution :)

    RépondreSupprimer
  7. Arf je commente seulement maintenant (j'allais regarder ta sauce maison ^^ hihi) c'est pénible la décoloration à cause de la piscine. En revanche se tourner vers la phytokératine je trouve que c'est un bon plan. J'en utilise à chaque masque capillaire, avec du henné neutre notamment et de la spiruline. Je trouve que ça fait quand même une différence !

    RépondreSupprimer
  8. donc, si je comprends bien, plus besoin de porter ses sous chez L...
    la piscine fait aussi bien....

    RépondreSupprimer
  9. Je peux même ajouter que simplement de l'eau du robinet trop chloré a également des effets assez néfastes pour les peaux sensibles et les cheveux fins ou ondulés...
    En effet, les critères en Australie pour l'eau potable publique ne sont pas les même qu'en France et elle sent littéralement le chlore où je vis. Depuis mon aménagement, mes cheveux sont malheureusement devenus assez rêches et j'ai pleins de frisottis. Et c'est très difficile de récupérer mes cheveux d'avant, malgré les soins. Par contre pas de décoloration ou de perte de brillance en vue (ouf). Mon visage s'est même mis à peler récemment car j'ai stoppé juste une étape de soin qui ne m'étais pas du tout nécessaire avant.
    Je confirme aussi pour les natures différentes de chevelure, ma colocataire coréenne conserve cependant de beaux cheveux alors que les miens en prennent plein la tonche^^.

    RépondreSupprimer
  10. Ho ben flûte, j'attendais avec impatience les résultats de la routine capillaire spéciale piscine. Mais à ce que je vois c'est un flop....
    Tant pis, perso je préfère aller à la piscine, j'en ai trop besoin pour récupérer de mes grossesses.
    Par contre quelqu'un au dessus disait que les nageuses avaient des cheveux corrects, étant ancienne nageuse en nat synchro et ancienne entraîneuse, je peux te dire que celles qui nagent beaucoup ont les cheveux assez pourris.

    RépondreSupprimer
  11. Oui, je confirme que cela dépend des personnes...Moi j'ai 20 ans de nation, 5 fois par semaine, mes cheveux vont bien malgrès mon âge(40 ans), franchement la piscine n'a eu aucune incidence sur leur beauté, je parle tant du volume que de la couleur...Pourtant je n'ai pris aucunes précautions particulières...Isa

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...